Crimes

Un responsable présumé du génocide au Rwanda va être jugé

Par AFP le 15.06.2011 à 08:59

Bernard Munyagishari, un responsable présumé du génocide de 1994 au Rwanda, a été transféré mardi de la République démocratique du Congo. Il était également recherché pour crimes contre l'humanité.

Un responsable présumé du génocide de 1994 au Rwanda a été transféré au Tribunal pénal pour le Rwanda (TPIR) en Tanzanie, a annoncé la télévision congolaise. Bernard Munyagishari avait été arrêté fin main en République démocratique du Congo (RDC).

Arrêté le 24 mai par les militaires congolais dans l’est de la RDC où il se cachait, M. Munyagishari a été embarqué à Kinshasa dans un avion de l’ONU à destination d’Arusha, dans le nord de la Tanzanie, selon la télévision congolaise (RTNC). Ancien président des Interahamwe (milice extrémiste hutu) pour la ville de Gisenyi (ouest du Rwanda), il était recherché depuis 2005 pour génocide et crimes contre l’humanité.

 

Toujours en fuite

 

"Ce transfèrement résume l’état de la grande coopération que le gouvernement congolais offre à la justice pénale internationale", a déclaré à la RTNC le ministre congolais de la Justice Emmanuel-Janvier Luzolo Bambi, présent au départ du détenu à l’aéroport de Kinshasa.

Bernard Munyagishari "est soupçonné d’avoir recruté, entraîné et dirigé les miliciens Interahamwe dans des tueries et des viols en série de femmes tutsi à Gisenyi et au-delà, entre avril et juillet 1994", avait indiqué au moment de l’arrestation du fugitif le TPIR, installé à Arusha.

La plus recherchée des neuf personnes inculpées par le TPIR encore en fuite est l'homme d'affaires Félicien Kabuga, présenté par l’accusation comme le principal argentier du génocide des Tutsi au Rwanda en 1994, perpétré par le régime extrémiste hutu alors au pouvoir, et qui a fait environ 800.000 morts selon l’ONU.

Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce

Sondage

L'anglais doit-il être la première langue étrangère enseignée dans les écoles suisses?




Sondage

Faut-il augmenter le nombre de radars sur les routes suisses?