Genève

Les campeurs restent, Pierre Maudet s'indigne!

Par Olivier Francey le 30.11.2011 à 15:25

La Ville autorise les indignés à continuer d’occuper le parc des Bastions. Pierre Maudet se dessaisit du dossier.

Le Conseil administratif de la Ville de Genève a décidé aujourd’hui, par 4 voix contre 1, d’accorder sa permission aux indignés de continuer à occuper le parc des Bastions, «sans restriction de périmètre, ni de durée», s’étonne Pierre Maudet. Une décision qui fâche le seul magistrat de droite du collège. Le conseiller administratif chargé de l’environnement urbain estime que, malgré les efforts concédés ces dernières semaines, les indignés manquent «d’égards et de considération» pour les autres usagers du domaine public. «Nous leur avions demandé de redimensionner leur campement, lorsque nous avons constaté qu’une seule petite dizaine d’entre eux dormait effectivement sur le site.» Un site qui se dégrade, selon Pierre Maudet, «tant au niveau sécuritaire qu’en termes de salubrité». Le conseiller administratif reconnaît pourtant que les indignés ont fait preuve d’une certaine coopération en demandant une autorisation, «mais ils n’ont pas daigné fournir ni le nom d’une personne de contact, ni date de fin de mouvement, ni même un but. La liberté d’expression a des limites, je me dessaisis du dossier!»

 

 

 

 

 

 

 

 

Sondage

Une initiative voudrait punir les juges en cas d'erreur: votre avis?




Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce

L'actualité croquée par Herrmann