DISQUE

Neuf ans après avoir écrit le tube «Black Coffee» pour les All Saints, Kirsty Bertarelli sort son album

Par Jean-Daniel Sallin le 10.12.2009 à 00:00

Son premier single, «Don’t Say», sera disponible sur les plates-formes de téléchargement dès demain.

C’était un secret de Polichinelle! Le printemps dernier, Kirsty Bertarelli passait ses journées dans les studios Dinemec, à Gland, pour y enregistrer un album. Avec Paul Sutin aux manettes. Restait à savoir quand la galette arriverait sur les tables… C’est fait! Elle vient de signer un contrat avec Universal Music. Un premier single, Don’t say, sera disponible sur les plates-formes de téléchargement dès demain. Quant au disque, il est annoncé pour le mois de janvier. Pour Kirsty, c’est un rêve qui se réalise! Avant de devenir la femme d’Ernesto Bertarelli, la Britannique – qui a troqué le blond platine pour un châtain du plus bel effet – envisageait une carrière dans la musique. Pas forcément comme interprète… En 2000, elle avait cosigné un titre que les All Saints ont emmené en tête des charts: Black Coffee. Une chanson que lui avait inspirée son futur mari. Auteur-compositeur émérite, elle aurait certainement persévéré dans cette voie si ce coquin de destin ne l’avait pas conduite jusqu’en Suisse.

«J’étais enthousiaste à l’idée de fonder une famille et de consacrer mon temps à mon mari et à mes enfants», nous disait-elle. Mais Kirsty Bertarelli n’a jamais oublié cette passion viscérale pour la musique. Celle qui la poussait à coucher ses émotions sur le papier. Ou à écrire des mélodies. «C’est une manière de m’exprimer que j’apprécie, cela me fait du bien…» Maman de trois enfants, elle n’hésite pas, non plus, à leur fredonner des chansons à l’heure du coucher.

En 2008, Kirsty Bertarelli ressent pourtant le besoin de rouvrir ce chapitre de sa vie – laissé en jachère depuis huit ans. La fondation Smiling Children lui offrira l’occasion de sortir du placard: elle enregistre un CD de huit titres – dont l’excellent All About You – pour récolter des fonds. Ce disque était-il une façon de tester l’opinion publique sur ses talents musicaux? Peut-être. Elle est vite rassurée. Le public est charmé par son joli brin de voix. Et cette pop terriblement accrocheuse. Kirsty a donc passé à l’étape suivante. Avec cet album qu’on est plutôt impatient de découvrir. On y trouvera «sa» version de Black Coffee. «J’ai aussi dédié une chanson d’amour à Ernesto», a-t-elle précisé. Une manière de lui dire merci!

Sondage

Quatorze mille Vaudois vont se faire décrypter l'ADN. Et vous?




Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce