Genève

Fusion libérale-radicale: vifs propos dans les blogs

Par JF Mabut le 23.05.2011 à 14:07

Un article du Matin dimanche ajoute de l'huile sur le feu de la fusion libérale radicale.

Le président sortant du Parti libéral genevois ne sera sans doute pas candidat à la présidence du Parti libéral radical, qui sera fondé le 30 mai. Le conditionnel est encore de mise. Fidèle à sa ligne de conduite, Cyril Aellen reste muet ce matin sur sa candidature à la présidence du futur PLR genevois. Pas de déclarations avant les assemblées séparées des deux partis, ce mardi soir à Troinex. La soirée sera historique. Deux tiers des délégués devront adopter le projet pour passer au vote final de la fusion: le 26 mai en Ville de Genève, le 30 mai au plan cantonal.

Les dés semblent pourtant jetés. L'avocat, qui a forgé l'alliance électorale malheureuse en Ville de Genève entre Florence Kraft-Babel et l'UDC Bertinat, déclenchant la colère de Pierre Maudet, ne sera pas candidat, assure-t-on de diverses sources au Parti libéral.

Un article publié dans le Matin dimanche d'hier sur la future direction du PLR genevois est peut-être la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Il déchaîne les passions. Deux blogueurs publient des billets sévères contre son auteur.

Décaillet et Gautier  dénoncent l'article du Matin dimanche

Pascal Décaillet a tiré le premier. Dans un billet d'une rare violence intitulé «Cyril et les chacals» posté sur son blog dimanche, le journaliste s'en prend à sa consœur Elisabeth Eckert «égarée dans les arcanes de la politique genevoise, et manifestement téléguidée». Le producteur de «Genève à chaud» dénonce dans la foulée un parti radical non pas dirigé de Versoix, le domicile du président Malek-Ashgar, mais par un mystérieux « Cercle des trois ». En clair Pierre Maudet, maire de Genève dès le 1er juin, François Longchamp, ministre des Affaires sociales, et un des ses bras droits au Département, l'ancien journaliste Bernard Favre.

Dans la journée, le libéral Renaud Gautier publie, lui aussi sur son blog « Blog à part » , un billet très critique à l'égard de la journaliste du Matin. « Votre article dans la livraison de ce jour du « populisme orangé », n'est, et je le dis sans détour, qu'un ramassis de ragots et de contre-vérité... », écrit le libéral, actuel président du Grand Conseil. La journaliste Elisabeth Eckert aurait-elle touché là où ça fait mal ?

« 30 à 35 francs de l'heure »

L'objet du délit : le président actuel du parti libéral Cyril Aellen s'accrocherait à son siège, pour des questions d'argent. «Une totale affabulation», s'insurgent les libéraux qui ont renoncé hier à réagir officiellement. « J'accepte les attaques politiques, mais je ne veux pas commenter des attaques personnelles sans aucun fondement » dit Cyril Aellen.  « La fonction de président me prend actuellement un grand mi-temps. Mon indemnité correspond à un tarif horaire de 30 à 35 francs. J'aime cet engagement. C'est, avec la fonction de magistrat communal, la seule activité de milice où l'on peut infléchir le cours de la politique. »

N'empêche que la difficulté de trouver des candidats issus des rangs libéraux, qui domine l'alliance en poids électoral, mais peut-être pas en poids politique notamment en Ville de Genève, pour diriger le futur PLR a laissé le doute s'installer sur la possible candidature du président libéral sortant.

Il n'en sera rien, assure-t-on ce matin au Parti libéral. Cyril Aellen ne sera pas candidat. Mais le nom du,  et plus probablement de la candidate ne filtre pas. Il sera annoncé demain soir à Troinex, se contente-t-on d'ajouter pour l'heure, de crainte de poser une nouvelle pierre d'achoppement dans le jardin du futur couple, qui en compte déjà beaucoup.  On en saura sans doute plus demain matin après les réunions des comités directeurs, ce soir à 20h, des libéraux et, demain matin à 7h20, des radicaux.

Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce

Sondage

La fondue sans alcool, une bonne idée?





Service clients

  • Abonnements et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h/13h30-17h
    Tél. 0842 850 150, Fax 022 322 33 74
    Depuis l'étranger: +41 22 322 33 10
    Adresse postale: Service clients
    CP 5306 - 1211 Genève 11