Voile

Coupe de l'America: comment Alinghi a perdu la régate et la Coupe

Par S. K./G. B. le 12.02.2010 à 08:01. mise à jour le 15.02.2010 à 07:46

Les Américains passent la ligne avec plus de 3 km d'avance sur Alinghi, dans une régate qu'ils ont très largement dominée. Les Suisses peuvent être inquiets pour la suite.

17h07 - Il était dit que dès la première régate, le vainqueur du match serait désigné. Et là, malheureusement, il semble bien que seule une casse pourrait ôter son os à Oracle. C'est le sentiment prédominant au vu de cette première manche. Jamais en effet Alinghi n'a navigué plus vite que son concurrent, qui naviguait en moyenne 2 noeuds au-dessus de l'équipage helvète. Par ailleurs, le trimaran américain a semblé beaucoup plus stable de bout en bout de la course, "levant la patte" de façon presque insolente là où Alinghi peinait tristement à "voler". Bref, après une régate seulement, on voit mal les boys de Larry Ellison et Russel Coutts ne pas ramener l'Aiguière d'argent aux USA. Conclusions hâtives? Allez, osons tout de même rêver à un dimanche plus ensoleillé pour Alinghi...

16h25 - Scotché juste après la bouée alors qu'Oracle profitait d'une très belle risée, Alinghi voit sans doute filer la première régate côté américain. Alors qu'il reste encore bien des miles à parcourir, le match s'annonce bien difficile pour les Suisses. Dont le bateau, annoncé meilleur en petit temps, était supposé surpasser Oracle aujourd'hui... On en oublierait presque la distance séparant actuellement les deux bateaux: 2990 mètres. Pas sûr qu'Alinghi n'ait dès lors à effectuer sa pénalité...

16h08 - Doucement, lentement, Alinghi passe à son tour la bouée. Avec 4 minutes environ de retard sur les Américains. Etant désormais entendu qu'au près, Oracle est meilleur, nul ne sait encore lequel des deux bateaux est le mieux armé pour le portant. Vent derrière, le catamaran suisse et le trimaran américain sont donc parti pour cette deuxième moitié de course. (Cela dit, c'est plutôt mal parti pour Alinghi...)

16h04 - Nettement plus rapide sur cette première moitié de course, le bateau américain a passé la bouée avec 2200 mètres d'avance sur le suisse, qui n'a toujours pas effectué sa pénalité (un tour sur lui-même). Ne reste plus qu'à espérer qu'Alinghi soit plus performant qu'Oracle au portant, car s'ils tiennent ce rythme-là, les hommes de Russel Coutts pourraient franchir la ligne avec plus de 3 kilomètres d'avance sur l'équipe menée par Ernesto Bertarelli. Reste qu'avec un vent faiblissant et si l'on en croit les spécialistes qui disent le catamaran Alinghi meilleur dans le petit temps que son concurrent, on osera avec un brin de chauvinisme espérer que tout est encore jouable.

15h56 - Toujours en tête, Oracle opère son second virement de bord, perdant par la même un tout petit bout de sa confortable avance sur Alinghi (une avance vite rattrapée et même dépassée, d'ailleurs). Qui devrait lui-aussi virer en direction de la bouée sous peu.

15h30 - Au tiers de la course, peu avant la première bouée, Oracle poursuit son bonhomme de chemin. Alinghi, alors à 800 mètres de son concurrent, avait viré de bord en premier, gagnant 150 mètres. Sans plus, puisque l'écart a à nouveau pris l'ascenseur pour pointer désormais à plus d'un kilomètre!

15h06 - Après avoir compté 500 mètres d'avance sur Oracle, Alinghi a vu son avantage fondre rapidement, avant d'être dépassé. Le bateau américain a eu jusqu'à près de 500 mètres d'avance et devance toujours les Suisses de 160 mètres à l'approche de la moitié du premier bord. Peu avant 15h, les chiffres étaient éloquents: Oracle filait à une vitesse comprise entre 18 et 20 noeuds, alors qu'Alinghi atteignait en moyenne les 17 noeuds.

14h52 - Chaque bord a une longueur de 20 milles (37 km), la course devrait durer entre 2h et 2h30.

14h38 - Oracle franchit la ligne de départ avec près de deux minutes de retard sur Alinghi.

14h37 - Oracle est resté bloqué devant la ligne! Alinghi, lui, fait demi-tour puis franchit la ligne avec plusieurs longueurs d'avance sur le bateau américain.

14h33 - Réclamation à bord d'Oracle qui reproche à Alinghi de ne pas avoir respecté sa priorité, obligeant le trimaran américain, prioritaire, de changer sa trajectoire. Acceptée par le comité de course qui pénalise Alinghi. Ce dernier sera donc obligé d'effectuer un tour sur lui-même. Premier handicap pour les Suisses.

14h29 - C'est BMW Oracle qui a gagné le tirage au sort, ce qui signifie qu'il pénètrera avec la priorité, tribord amure (vent venant de la droite), dans la zone de départ.

14h24 - Le coup d'envoi a été donné, la 33e Coupe de l'America peut, enfin, commencer!

Interview de Pierre-Yves Jorand, régleur sur Alinghi:

L'actualité croquée par Herrmann

Sondage

Comment jugez-vous le prix des forfaits de ski?






Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce