Deux affaires risquent de plomber Nicolas Sarkozy

Par Jean-Noël Cuénod le 13.07.2011 à 15:03

Le président français sera sans doute candidat à sa succession. Les dossiers Karachi et Wildenstein lui feront de l’ombre

Même s’il n’est pas officiellement candidat à sa succession en 2012, personne en France ne doute que le président Sarkozy briguera un second mandat. Si les socialistes ne parviennent pas à se débarrasser de DSK et de sa procédure outre-Atlantique, la campagne de l’actuel maître de l’Elysée risque d’être plombée par deux affaires qui touchent son entourage direct. Il s’agit des dossiers Karachi et Wildenstein, qui viennent de connaître de nouveaux rebondissements.

Depuis plusieurs jours, le site d’information Mediapart consacre articles et documents à l’intermédiaire financier franco-libanais Ziad Takieddine. Il intéresse fort les juges d’instruction qui enquêtent sur la vente par la France de deux sous-marins au Pakistan, car il aurait été l’un des principaux intermédiaires de ce contrat et, à ce titre, bien renseigné sur la circulation des commissions entre Karachi et Paris.

Une partie des sommes versées aux intermédiaires pour décrocher le contrat des sous-marins aurait alimenté les caisses de la campagne d’Edouard Balladur, alors premier ministre et candidat à l’élection présidentielle de 1995. Or, le directeur de cette campagne n’était autre que Nicolas Sarkozy.

Ziad Takieddine conteste avoir tenu un tel rôle et Edouard Balladur nie toute implication. Mais des témoins ont affirmé devant les juges d’instruction que Takieddine était bien l’un des intermédiaires de ce contrat et qu’il fut imposé par Edouard Balladur.

Les nouveaux rebondissements déclenchés par Mediapart démontrent que Takieddine a tissé des liens très étroits avec l’entourage direct de Nicolas Sarkozy. Le site publie des photos montrant l’ancien ministre Brice Hortefeux – l’ami le plus proche de Sarkozy – et l’actuel patron du parti sarkozyste UMP, Jean-François Copé, sur le yacht de Ziad Takieddine ou dans sa propriété et en sa compagnie. La dernière révélation est tombée hier. Mediapart annonce que Takieddine ne paie pas d’impôts en France malgré le patrimoine (40 millions d’euros) qu’il y possède.

Autre proche de Sarkozy à se trouver dans le collimateur de la justice: Guy Wildenstein. Il est le représentant à Washington de l’UMP du président Sarkozy qui l’a d’ailleurs décoré en 2009 de la Légion d’honneur. Membre fondateur de l’UMP, ce marchand d’art français établi aux Etats-Unis a également adhéré au Premier Cercle, l’entité qui regroupe les principaux donateurs du parti sarkozyste.

Il a été mis en examen par un juge français pour recel d’abus de confiance dans le contexte de la succession de son père, Daniel Wildenstein. La deuxième femme de ce dernier a accusé Guy Wildenstein d’avoir dissimulé une partie de cet héritage, ce qu’il conteste.

Ce dossier complexe et explosif ne va pas se terminer rapidement et sera, à l’évidence, évoqué durant la campagne présidentielle.

L'actualité croquée par Herrmann

Sondage

Comment jugez-vous le prix des forfaits de ski?






Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce