Sciences

Le WI-FI réduit la fertilité des hommes

Par S.P. le 02.12.2011 à 12:28

Le réseau internet sans fil endommage la mobilité et le code génétique des spermatozoïdes, révèle une étude.

L’exposition prolongée des organes reproducteurs masculins au réseau sans fil wi-fi réduit leur taux de fertilité. C’est une étude americano-argentine reprise jeudi dans le Telegraph qui le dit.

Les tests de l’équipe de chercheurs sont sans appel: les spermatozoïdes exposés au réseau sans fil éprouvent plus de difficultés à nager que les autres et présentent des lésions irréversibles de leur code génétique.

Les ondes électromagnétiques du wi-fi sont à l’origine des dommages causés aux spermatozoïdes, précise l’étude parue dans la revue spécialisée Fertility and Sterility.

Concrètement, les échantillons prélevés sur 29 hommes en pleine santé ont été placés sous un laptop connecté au réseau wi-fi. Au final, 25% d’entre eux ont cessé de bouger et 9% ont subi des lésions de leur ADN, contre respectivement 14% et 3% pour le groupe mis à l'écart du réseau sans fil. 

Ces tests n’ont pour l’instant été effectués qu’en laboratoire. Des études complémentaires sur des hommes devraient permettre d’affirmer ou d’infirmer ces premiers résultats.

Cette étude vient compléter une recherche précédente soulignant que la chaleur émise par les ordinateurs portables réduit la fertilité masculine. 

Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce

Sondage

Une télécabine urbaine à Genève, est-ce une bonne idée?